19.06.1918 - 552 morts de guerre allemands bien connus
Walter Heinze
Mathias Baur
Gottfried Knoll
August Schröder
Johann Gumbiller
Heinrich Knodt
Wilhelm Fries
Franz Tandecki
Alfred Anders
Wilhelm Albert Hermann Matthies
Franz Vierhus
Anton Laux
Hermann Dähnrich
Heinrich Kuhnke
Paul Kännemann
Reinhold Fonfaza
Karl Bay
Heinrich Schultz
Bruno Weinmann
Max Raulien
Gustav Heublein
Georg Ullrich
Anton Andre
Karl Reim
Peter Steger
Adolf Range
Johann Adler
Paul Kämpf
Johann Dyballa
Wilhelm Schmidt
Friedrich Pawellek
August Herffs
Konrad Krug
Moritz Adler
Karl Fifeik
Johann Vöge
Anton Egler
Karl Busch
Hans Meister
Kurt Strödicke
Gustav May
Franz Rettig
Otto Daberkow
Sebastian Kulzer
Rudolf Queva
August Gäbert
Alfred Obstfelder
Ulrich Hagg
Hermann Hanke
Willy Hofmann
Wilhelm Lienau
Karl Jeske
Gustav Patz
Julius Busse
Karl Möller
Christian Rumpf
Emil Mendyk
Reinhold Hoffmann
Otto Bär
Georg Jungermann
Walter Sommer
Albin Faber
Johann Kerner
Friedrich Rapp
Richard Tippe
Karl Will
Norbert Thrä
Franz Sturm
Johann Jockschuss
August Albrecht
Hermann Lörke
Wilhelm Schilbe
Michael Bechteler
Karl Handel
Anton Kropf
Otto Kurt Friedrich Forchert
Pius Thoma
Fritz Esser
Heinrich Schriever
Nikolaj Moskalenko
Iwan Tscherwinski
Oskar Krannich
Leo Anstett
Georg Maier
Peter Hofmann
Heinz Ahrens
Heinrich Schulz
Arthur Geissler
Franz Heller
Fritz Mössner
Hermann Ofe
Anton Brestel
Gerhard Nilgen
Josef Lutz
Reinhold Harwardt
Alois Stiglbauer
Christel Emigholz
Ludger Hesper
Wilhelm Gackenholz
Otto Voss

Soyez bienvenus sur la page thématique de l’association Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge

À l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, nous avons collecté des informations concernant tout ce qui tourne autour de ce sujet et nous présentons ici les projets de commémoration, les initiatives et les manifestations organisés par la Volksbund ainsi que ceux d’autres organisations et institutions, en Allemagne comme à l’étranger.

Vous trouverez entre autres des idées de projets pour le public scolaire et les étudiants, des conseils pour l’organisation et la réalisation de manifestations de commémoration, des renseignements sur les commémorations qui sont prévues et d’autres informations concernant ce thème.

Ce site est mis à jour en permanence, et vous êtes chaleureusement invités à apporter ici votre contribution afin de permettre aux personnes intéressées de se documenter de la manière la plus complète possible et présenter votre propre projet.

En 2014, on fêtera pour la centième fois l’armistice de la Première Guerre mondiale. Lors de cette « catastrophe originelle du 20ème siècle » qui a occasionné des bains de sang meurtriers, ce sont presque 10 millions de soldats qui ont trouvé une mort cruelle, et 20 autres millions qui ont été blessés et sont restés marqués à vie dans leur corps ou dans leur âme. Des régions entières ont été dévastées, rongées par les grenades, empoisonnées par les gaz toxiques. Les noms de Verdun, d’Ypres, de Tannenberg ou de la Somme sont à présent synonymes de morts en masse, et ce à des proportions jamais égalée, morts que la propagande de l’époque appelait « la mort pour la patrie ».

La Première Guerre mondiale a bouleversé la vie des gens, les sociétés et les pays, dans toute l’Europe. C’est pourquoi le souvenir commun de ce cauchemar collectif, ses origines et ses conséquences font partie intégrante du processus d’intégration européen. Malgré les différences de mentalités entre les pays, nous partageons la conviction que nous constituons aujourd’hui bien plus qu’une communauté réunie sous la contrainte dans le but de résoudre les problèmes financiers et politico-économiques actuels.

C’est la raison pour laquelle Jean-Claude Juncker, le Premier ministre du Luxembourg, a tenu tête aux sceptiques lors du discours commémoratif qu’il a prononcé en 2008 au Parlement allemand à l’occasion de la Journée de deuil national :

« Celui qui doute et désespère de l'Europe devrait visiter des cimetières militaires ! Nulle part ailleurs, on ne ressentira de façon aussi présente, aussi émouvante, les horreurs qu'ont provoquées les inimitiés et les rivalités sur le continent européen. »

Jean-Claude Juncker – le Premier ministre du Luxembourg